Dans le cadre d’un dossier étude/développement financé par le Conseil Régional d’Aquitaine, les sociétés Bull, Aguila Technologie et Geoloc Systems ont imaginé une application concrète de la géolocalisation par satellite appliquée au transport d’enfants.

Son nom : Agate. Son objectif : géosécuriser les transports d’enfants, scolaires ou non, par le biais d’applications embarquées associées à des capteurs et reliées à un système central en mesure d’améliorer la gestion de la crise en cas d’accident ou d’événements extérieurs impactant la sécurité des enfants transportés.

Et lorsqu’il y a maintenant deux ans, la société Bull a pris contact avec l’ANATEEP pour trouver un lieu d’expérimentation pour ce projet Agate, c’est tout naturellement que l’association les a orientés vers le SISS de Langon (Syndicat Intercommunal du Secteur Scolaire) et son président, Jean-François Serres, lui-même délégué départemental de l’ANATEEP. «La sécurité est un de nos objectifs principaux» rappelle Jean-François Serres. «Depuis que le SISS s’est doté de la compétence transport scolaire, nous nous sommes toujours préoccupés et intéressés aux différents dispositifs qui permettent d’améliorer la sécurité dans le transport. Je citerai pour mémoire des cars conçus pour le transport scolaire, la mise en réseau téléphonique des conducteurs ou encore le dispositif d’alerte automatique en cas d’accident. Le projet Agate est dans la même lignée et il nous est tout de suite apparu très intéressant d’y participer».

Une association inédite : géolocalisation, information et évacuation

C’est donc un car du SISS de la marque Irisbus, modèle Récréo Pop, qui a servi de véhicule d’expérimentation et qui a été équipé par les techniciens de la société Bull, du SISS, d’Aguila Technologie, de Géoloc System et de Bacqueyrisses.

Trois systèmes embarqués y ont été installés. D’abord un équipement de géolocalisation pour la remontée d’informations qui permet de donner la position exacte du véhicule, de prendre en compte en temps réel les chocs, la température intérieure et de faire remonter des alarmes.

Agate, c’est aussi un système de prise de photos de l’intérieur du véhicule, voire de l’extérieur (2 caméras) qui seront envoyées au système central et permettront d’évaluer la gravité de l’accident et le type des interventions à effectuer. A noter qu’en cas d’accident la fréquence des prises de vue s’accélère.

Le troisième élément comprend dans un premier temps un système coupe-ceinture grâce à un boîtier installé sur chaque ceinture de sécurité. Il permet la libération simultanée de tous les passagers, indépendamment de toute réaction de panique. Ce système autonome, ultra sécurisé est totalement sans danger pour l’enfant.

Il peut être installé sur n’importe quel modèle de ceinture de sécurité et sur des autocars déjà équipés de ceintures, sans le moindre câblage ou autre aménagement particulier. Un brevet a été déposé par Aguila Technologie

Dans un second temps a également été prévue l’ouverture automatique des portes. Elle a pour but de faciliter l’évacuation du car en cas de détresse. Le système développé les maintient ouvertes et libère les accompagnants pour un autre type d’assistance.

Le tout étant couplé avec un système de portail web qui permet de suivre le déroulement des voyages effectués par les cars d’enfants et aide les opérationnels dans le suivi de l’activité des véhicules et des alertes en temps réel.

C’est tout ce qui fait l’originalité de la solution Agate : cette association de capteurs innovants et des transmissions d’informations dans des conditions de mobilité. Sans oublier le système du coupe-ceinture automatique, lui aussi totalement novateur.

D’autant plus qu’ à ce jour, il n’existait pas de solution dédiée ni de combinaisons de ces technologies dans l’environnement des transports.

Pour l’exploitant et pour les parents

Pour l’exploitant, le système Agate permet de sécuriser les opérations effectuées grâce au suivi cartographique et à la consultation de photos.

Il fournit également une aide à l’exploitation (calcul d’avance/retard, gestion de l’affectation des trajets, génération de statistiques…) et alerte les opérationnels de tout évènement qui survient sur le réseau et qui pourrait perturber les trajets.

Dans un second temps, Agate sera un outil à disposition des parents. Ils auront la possibilité de s’inscrire sur le portail au voyage effectué par leur enfant et sur lequel les opérateurs pourront effectuer via Agate un envoi manuel d’informations (retard du bus, changement du bus affecté au voyage…).

Après un travail de longue haleine en phases d’expérimentation et de nombreux essais effectués dans les locaux du SISS, le projet Agate a été présenté fin novembre lors de la 1ère édition du Forum de l'innovation globale NOVAQT, organisé par le Conseil Régional, à l’Aérocampus de Latresnes.

Sa commercialisation est prévue dans le courant de l’année 2014. Le SISS, qui a organisé une démonstration dans ses locaux le jeudi 19 décembre 2013, sera le premier transporteur à être équipé du système Agate dès le printemps 2014.

Soyons sûrs que cette technologie unique en son genre saura séduire les décideurs, les organisateurs de transports, les transporteurs eux-mêmes. Et tous ceux qui font de la sécurité l’un de leurs objectifs principaux.

Le projet Agate a été présenté lors du Forum de l'innovation Novaqt le 5 décembre dernier.
Jean-François Serres, président du SISS, a présenté le projet Agate dans les locaux du SISS, jeudi 19 décembre.
L'autocar de marque Irisbus, modèle Pop, qui a servi pour les essais du systèmes Agate.
Essai dans les conditions du réel pour Gisèle Lamarque, conseillère régionale, et Frédéric Carre, sous-préfet de Langon.
Le système du coupe-ceinture a été installé dans le bus de démonstration.
Le boîtier du coupe-ceinture s'adapte à tous les modèles de ceinture.
La ceinture après l'action de l'e-belt.
Une des caméras installées à l'intérieur de l'autocar.